nicolas leroy

Jour 05 – Chiang Mai

September 09, 2006

8h30. Emmanuel vient nous chercher à l’hôtel pour nous emmener tous les 3 à sa guesthouse. On change de décor, avec une maison tout en tek, dans un coin tranquille de Chiang Mai ; assurément le plus bel endroit où nous avons dormi en Thaïlande.

Nous déjeunons sur place (au passage, on a droit à de vrais croissants français!) et commençons à parler du trek. Emmanuel est d’un grand conseil, et nous guide dans notre choix ; nous optons pour un “éco-trek” de 3 jours, dont le parcours passe dans une région encore peu touristique : peu de chance de croiser d’autres groupes. Le départ est prévu le lendemain matin.

Pour la journée, Emmanuel nous propose de louer un tuk-tuk, pour visiter les alentours de Chiang Mai, et indique au chauffeur quelques lieux à nous montrer. Notre première étape nous mène au Doï Suthep, une montagne à l’ouest de Chiang Mai, sur laquelle trône un temple magnifique : le Wat Phra That Doï Suthep. Après une montée par une route sinueuse, nous arrivons au pied du temple, et devons gravir l’escalier aux 300 marches qui mène au sommet.

Nous laissons nos chaussures à l’entrée du temple, et empruntons un vêtement pour couvrir les jambes ; pénétrer dans le temple avec nos shorts serait un manque de respect évident.

Le temple est composé de plusieurs bâtiments ; mais le plus impressionnant est sans aucun doute le chedi, qui étincelle lorsqu’il est frappé par les rayons du soleil. Très impressionnante également la vue sur Chiang Mai.

Nous quittons le temple, et retrouvons notre chauffeur. La redescente vers Chiang Mai est éprouvante pour nos estomacs. Les virages serrés et la conduite sportive de notre chauffeur nous obligent à lui demander de s’arrêter un instant, et de calmer le jeu. Il a dû bien rire en nous voyant tous les 3 tourner de l’oeil…

Notre prochaine étape est le Musée des Tribus, une initiative récente pour sensibiliser les touristes – mais aussi les Thaïlandais- au patrimoine culturel des tribus du nord de la Thaïlande. Le Musée est aussi une façon de remercier, de manière appuyée, les actions du roi et de la reine qui ont aidé ces tribus à se développer à travers l’éducation, l’agriculture… Pour nous, c’est une première approche de ces tribus que l’on va rencontrer pendant notre trek.

Pour manger, notre chauffeur nous emmène au bord d’un lac, situé dans un Parc National. C’est un endroit très peu fréquenté par les touristes, mais les thaïs aiment y pêcher, et s’y retrouver. Nous y mangeons un poisson grillé, servi avec différentes sauces plus ou moins épicées (plutôt plus que moins). Délicieux… La chair du poisson est coupée, afin de faciliter l’usage de la fourchette et de la cuillère.


Plus de photos dans l'album Thaïlande - Chiang Mai

Le reste de la visite est nettement moins intéressant. Tout d’abord, la Ferme aux Serpents constitue un véritable changement d’ambiance : le lieu est clairement destiné aux touristes, et nous avons droit à un show de dressage avec musique rock à fond, un gars pour chauffer le public, et bien sûr des serpents. Impressionnant, mais on se prend à douter des conditions de vie des animaux… Nos doutes seront levés après la visite de la ferme proprement dite. Nous voyons des serpents, mais aussi des iguanes, des oiseaux…, en cage, et ces animaux sont plutôt dans un mauvais état. Nous avons même la désagréable surprise de voir deux pythons morts dans leur cage, dans un état de putréfaction avancé…. Détestable.

Nous finissons par la visite de magasins d’usines, qui produisent l’essentiel de l’artisanat (peut-on encore parler d’artisanat ? ) vendu en Thaïlande. Nous visitons une fabrique de soie, et un atelier de travail sur bois. Touristique, surtout les prix dans les magasins où on nous emmène après être passé très rapidement dans les ateliers.

Heureusement, la journée se termine très bien par un repas, chez Emmanuel : curry de poulet en plat principal, banane dans son lait de coco en désert.

« Previous Next »

Laissez un commentaire