nicolas leroy

Jour 10 – De Chiang Mai à Siem Reap

September 09, 2006

Journée de transition… Le matin, nous allons chercher nos billets d’avion. Nous disons au-revoir à Emmanuel, et prenons un tuk-tuk pour nous rendre à l’aéroport de Chiang Mai. Il nous faut une heure de vol pour faire Chiang Mai / Bangkok, puis encore une heure pour Bangkok / Siem Reap. Finalement, nous arrivons à l’aéroport de Siem Reap de nuit.


Plus de photos dans l'album Cambodia - Angkor (1/4)

A l’aéroport, nous sommes accueillis par 6 militaires assis côte à côte, derrière un guichet, du moins gradé au plus gradé ; nos passeports passent de main en main avant que le plus gradé nous délivre un visa de tourisme pour 30 jours.

Nous sortons de l’aéroport au bout d’une demi-heure, et immédiatement des taxi-men nous propose de nous emmener dans la ville de Siem Reap pour 5 dollars US ; nous apprenons rapidement que le USD est la monnaie à utiliser pour nous, touristes : le riel, la monnaie locale, n’est utilisée que pour la petite monnaie : 1 dollar vaut environ 4000 riels.

Plusieurs personnes viennent nous protéger avec des parapluies pour rejoindre le taxi ; on nous porte nos sacs, même s’ils sont trop lourds pour eux… Pour rejoindre Siem Reap, qui est à 5 km de l’aéroport, le taxi roule à une vitesse effarante de 40 km/h. Pas de prise de risque… Notre chauffeur nous laisse une impression étrange. Il s’exprime dans un anglais très bon, avec une voix très douce et monocorde ; ses réponses semblent être faites pour corroborer une version officielle… Nous ne sentons aucune analyse, ou opinion, personnelle, et il répète “Le gouvernement pense que…” même pour les questions les plus banales.

Nous lui demandons de nous emmener dans une guesthouse que nous avons repéré dans un guide, mais il nous explique qu’elle est très fréquentée et sans doute pleine à cette période. Il propose de nous emmener dans un hôtel, qu’il connaît. La nuitée est à 25 USD. Nous comprendrons quelques jours plus tard que nous avons eu tort d’accepter aussi facilement.

Le chauffeur nous fait également une proposition pour le lendemain : pour 20 USD par jour, nous louons ses services pour toute la journée. Et pour 20 USD de plus, nous avons un guide qui parle le français.

Nous passons la soirée à nous promener dans Siem Reap. Les rues sont désertes, mal éclairées. Certains bars sont ouverts et accueillent essentiellement des occidentaux… Nous essayons une “discothèque” qui semble fréquentée par les locaux. La musique est inaudible pour des oreilles occidentales, sorte de pop-music locale, sirupeuse au possible… Un serveur nous demande si on veut de la bière, des filles…

Nous rentrons assez vite dans notre hôtel, très confortable, avec télévision par satellite, et TV5, de quoi retrouver un bon téléfilm de TF1. Décidément, la France ne nous manque pas…

« Previous Next »

Laissez un commentaire