nicolas leroy

Jour 12 – De Greymouth à Fox Glacier

March 06, 2010

Greymouth est connue pour ses ateliers de scupture de greenstone (appelé pounamou en maori), une sorte de jade. Vénérée par les maoris, cette pierre est désormais sculptée en pendentifs, et est portée aussi bien par les Néo-Zélandais que par les touristes… Nous visitons un atelier de sculpture, avant de reprendre la route direction Fox Glacier.

200 kilomètres nous séparent de Fox Glacier. La particularité de ce glacier (et de son voisin Franz Joseph) est d’avoir sa terminaison à seulement 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui en fait un des glaciers les plus accessibles au monde. Autre particularité: depuis 1985, le glacier avance, un fait suffisamment rare pour être noté! Fox Glacier, c’est aussi une ville éponyme, où nous avons réservé un bed&breakfast quelques jours auparavant. Nous avons prévu d’y rester deux nuits, après deux journées essentiellement passées sur la route.

Le mauvais temps ne nous quitte pas, et à même tendance à s’accentuer. La région de la westcoast est connue pour ses précipitations importantes: les dépressions venant de la mer de Tasman s’écrase sur les hautes montagnes des Alpes Néo-Zélandaises, distantes de quelques dizaines de kilomètres du bord de mer.

C’est sous une pluie battante et une vitesse réduite que nous faisons les dernières dizaines de kilomètres. Par endroit, la route est inondée, et les risques de glissades sont importants. La situation culmine à Fox Glacier, où la route qui doit nous mener à notre bed&breakfast est submergée à de nombreux endroits, souvent sur plusieurs dizaines de mètres… Notons que nous n’arrivons pas à trouver le bed&breakfast, et sommes obligés de reprendre cette route plusieurs fois avant de le situer. Un bon moment de stress et d’énervement dans la voiture :)

La propriétaire des lieux nous accueille en ciré jaune et en train de dégager un fossé qui draine ce qui est maintenant un petit torrent. Elle nous demande de l’attendre à l’intérieur; et quelques minutes plus tard, c’est une personne souriante, habituée à ce genre de situation, qui vient nous souhaiter la bienvenue; alors que nous sommes à peine remis de nos émotions sur la route!

« Previous Next »

Laissez un commentaire