nicolas leroy

Jour 05 – De Rotorua à Tongariro

March 06, 2010

Nous quittons Rotorua sous la pluie, direction le parc national de Tongariro au centre de l’île nord et ses trois volcans (encore actifs)! Nous ferons peu d’arrêts sur la route, en raison d’un temps exécrable. Nous nous arrêtons tout de même pour admirer les Huka Falls. Ces chutes d’eau se trouvent sur la rivière Waikato qui en amont fait 100 mètres de large mais est comprimée à 20 mètres en cet endroit. La force de ces chutes est inimaginable!

Nous continuons notre route vers le Lac Taupo, le plus grand lac de Nouvelle-Zélande, situé au fond d’une caldeira créée lors d’une explostion volcanique démesurée il y a 26000 ans… Le temps couvert et les vagues sur le lac renforcent l’impression d’être au bord d’une mer intérieure. Malheureusement, c’est loupé pour admirer le paysage!

Nous quittons les routes fréquentées pour rejoindre Whakapapa, le village au coeur du parc de Tongariro, là où nous allons dormir. Nous commençons à voir un phénomène commun sur les routes de Nouvelle-Zélande: de nombreux opposums écrasés sur la route… Si le premier réflexe est de plaindre ces pauvres animaux, la réalité est bien différente. L’opposum est un animal qui a été introduit par la colonisation européenne, et s’est très bien adapté à la vie en Nouvelle-Zélande, au point de menacer la faune et flore endémique. Il est désormais considéré comme un animal nuisible, et les conducteurs ont plutôt tendance à accélérer qu’à freiner en en voyant traverser la route!

Nous arrivons à Whakapapa vers 16h, et prenons notre chambre au Chateau Tongariro, un élégant chateau construit dans les années 30 et alors synonyme de l’essort du tourisme (de luxe) à Tongariro.

Après une pause, nous décidons d’aller marcher un peu, et reprenons la voiture pour aller voir les Tawhai Falls à quelques kilomètres du chateau. Après une quinzaine de minutes, nous dominons ces petites chutes, certes oubliables. Par contre, ce qui est surprenant lors de cette ballade, ce sont les arbres couverts d’une quantité de mousse impressionnante! Nous reprenons la voiture et nous arrêtons pour une second ballade en forêt: là encore, les arbres couverts de mousse (et la pluie fine qui recommence à tomber) donnent une atmosphère particulière!

« Previous Next »

Laissez un commentaire