nicolas leroy

Jour 14 – De Fox Glacier à Wanaka

March 06, 2010

A l’aube, nous apercevons le ciel bleu à travers les volets. La pluie s’est enfin arrêtée! J’en profite pour prendre la voiture, rouler quelques minutes pour rejoindre le Lac Matheson et en faire le tour de bon matin. Ce lac est connu des photographes pour proposer une réflexion quasi parfaite des montagnes blanches des Alpes Néo-Zélandaises. Suite aux intempéries des jours précédents, le niveau du lac est très haut, submergeant par endroit le chemin en bois; et les débris à sa surface sont nombreux. Donc, pas de belle photo du lac, mais néanmoins la vue sur les sommets enneigés et le plaisir de marcher sous le soleil!

Verrons-nous Fox Glacier aujourd’hui? La réponse est non, car la route d’accès a été emportée par les pluies… L’accès au glacier restera donc inaccessible pendant quelques jours. Nous verrons d’autres signes des intempéries sur la route qui nous emmène vers le sud, en particulier sous la forme d’un éboulement important qui bloque la chaussée…

Sur notre route vers la ville de Haast, nous nous arrêtons à Knight’s Point, qui a d’abord une valeur historique (ce lieu marque l’endroit où les deux équipes qui ont construit la route qui longe la westcoast dans les années 50 se sont rejointes) et qui offre une vue dégagée sur les côtes frappées par la mer de Tasman.

A Haast (ville de 300 habitants!), la route principale tourne et rentre dans les terres après avoir longé la côte depuis Westport (soit prêt de 400kms). Toutefois, il existe une route d’une quarantaine de kilomètres qui continue le long de la côte, et mène à un cul-de-sac: le village de Jackson Bay. Jackson Bay n’est guère plus qu’un village de pêcheurs.

Après nous être promené dans le village et sur la plage, et avoir humé cette atmosphère de bout du monde, nous mangeons un whitebait au Craypot, un fish&chips où les pêcheurs viennent cuire leur propre poisson pour déjeuner. La petit préfabriqué est plein à midi, donnant l’impression que tout le village s’y retrouve (même si la plupart sont des visiteurs de passage comme nous); quelle ambiance!

Nous rebroussons chemin jusqu’à Haast, puis prenons la route qui mène à Wanaka. La route s’élève dans des gorges, avant d’arriver sur un plateau dégagé qui mène ensuite au lac Wanaka puis au lac Hawea. Sur la route, nous nous arrêtons pour voir les Blue Pools: la rivière coulant des glaciers forme un réservoir d’une eau  d’une limpidité totale et d’un bleu azur irréel!

Le lac Wanaka et surtout le lac Hawea offrent un paysage de montagnes qui se reflètent dans les eaux calmes de ces deux énormes lacs. Le temps est enfin clément, et bientôt nous arrivons à Wanaka, ville tranquille au bord du lac éponyme.

Nous prendrons grand plaisir à rester à Wanaka. Si la ville doit être beaucoup plus active en pleine saison, elle donne une impression de quiétude, entourée qu’elle est de hautes montagnes, de glaciers… Nous regretterons de ne pouvoir y rester plus longtemps : nous devons être à Te Anau la nuit prochaine, pour faire une excursion sur le Doubtful Sound, excursion réservée quelques jours avant.

« Previous Next »

Laissez un commentaire