nicolas leroy

La décroissance soutenable

November 18, 2003


Ce week-end, j’ai assisté à une conférence sur la “Diminution de la Ressource en Eau, Catastrophe Ecologique ou Humanitaire?” dans le cadre du 18ème Festival International du Film Nature et Environnement. Les deux interlocuteurs étaient très pertinents ; le premier présentant un état des lieux alarmiste sur la situation internationale et les batailles engagées autour de l’eau: pénurie, pollution, guerres…. Le deuxième interlocuteur, nommé Pierre Rabhi, bien qu’alarmiste lui aussi, présentait sa vision d’une société qui évolurait d’une consommation à outrance à une approche plus responsable, plus humaine. En cherchant un peu sur le net, j’ai trouvé un article qui lui est consacré dans Télérama ; une interview assez intéressante d’où sont extraites les citations suivantes :

La croissance est un dogme irréaliste et dangereux qui suppose que l’on puisse s’enrichir et accumuler indéfiniment sur une planète aux ressources limitées. C’est pourquoi, plus qu’au “développement durable”, fondé sur la pérennité du progrès, je crois à la “décroissance soutenable” : comment vivre avec moins plutôt qu’avec plus mobiliserait une tout autre créativité.

Non, il ne s’agit pas de mettre en cause les acquis de la modernité, mais de faire en sorte qu’ils soient mis au service d’un projet humain. Autrement dit, recréer des entreprises à taille humaine, reconsidérer l’organisation du territoire, la manière dont le travail doit être réparti pour réduire le nombre d’inactifs… Notre économie, qui prétend à l’amélioration de la condition humaine, s’est retournée contre nous. L’humain est devenu contingent là-dedans.

Enfin, pour terminer ce post, un article en ligne écrit par cet homme définitivement intéressant : Pour une sobriété heureuse