nicolas leroy

Jour 10 – La route vers le Chili

February 17, 2010

Nous quittons Upsallata tôt le matin et prenons la direction de Puente del Inca et du parc de l’Aconcagua. Cette route est une des rares voies qui traversent la Cordillère des Andes et permet le passage entre l’Argentine et le Chili voisin. Conséquence : la route est très fréquentée, en particulier par des poids lourds. Si la vitesse est limitée à 60 km/h, il n’est pas rare de voir un de ces camions nous dépasser à 130 km/h. Dès lors, respecter la vitesse autorisée devient presque dangereux. Le rythme de la journée sera donc plus trépidant que celui de la veille, et nous ne pourrons pas nous arrêter aussi facilement au bord de la route.

Autre contraste par rapport à la veille : la route que nous allons parcourir est relativement « plate ». Upsallata est à 2700m, le point culminant de la route à 2900m. Cependant, les reliefs autour de nous se redressent : nous entrons dans la Cordillère des Andes. Au bout de quelques kilomètres, la vallée d’Upsallata se resserre et bientôt la route longe la Rivière Mendoza, elle-même située au pied d’un canyon qui présente des falaises impressionnantes. Le changement de paysage en moins de 20km est absolument fascinant.

Nous continuons la route pour atteindre Los Penintentes, une station de ski. Rien de bien excitant en ce mois de novembre : la saison hivernale est terminée et tout est fermé. Le temps devenu gris renforce un sentiment de morosité. Nous poursuivons la route 7 jusqu’à Puente del Inca. Temps gris, froid, venteux. Nous nous arrêtons rapidement pour voir l’arche sur laquelle l’armée de l’Inca est passée.

Prochaine et dernière halte sur la route 7 : le parc de l’Aconcagua. Il est fermé jusqu’à mi-novembre, mais sans marcher dans le parc lui-même, nous marchons pour atteindre un point de vue sur l’Aconcagua. Là aussi le temps froid, nuageux et venteux ne pousse pas à la contemplation.

Plus de photos dans l'album Argentina - The road to Chile

Nous reprenons la route en sens inverse, redescendons jusqu’à Upsallata, et continuons direction Mendoza. Cette seconde partie de route paraît fade par rapport à ce qu’on a déjà vu aujourd’hui ; peut-être aurait-il été préférable de l’entreprendre dans l’autre sens, de Mendoza à Upsallata, pour en profiter pleinement…

Finalement, nous sommes de retour à Mendoza vers 14h, beaucoup plus tôt que prévu. Nous passons à la gare pour acheter les billets de bus pour notre prochaine destination : San Juan.

Nous finissons la journée en retournant au parc zoologique de Mendoza. Même si nous ne sommes pas des amateurs de zoo, la visite est intéressante, en raison des espèces locales présentées (vigognes et nandous notamment). Les animaux ont l’air bien entretenus et nous assistons même à la naissance d’un bébé buffle (loin d’être une espèce locale !).

« Previous Next »

Laissez un commentaire