nicolas leroy

Jour 08 – Mendoza

November 21, 2006

La matinée est consacrée à l’organisation des jours suivants : tout d’abord un tour à l’office du tourisme pour découvrir ce que l’on peut faire dans la région et notamment dans le parc de l’Aconcagua. L’Aconcagua, le point culminant du continent américain, me fascine : j’aimerais faire une journée de marche à ses côtés, afin de le découvrir au mieux. Mais – déception – le parc ne ré-ouvre qu’au 15 novembre. Nous devrons nous contenter des belvédères pour l’admirer. Le guide de l’office du tourisme nous indique un circuit en voiture d’environ 400km pour voir l’Aconcagua, Puente del Inca, et s’approcher de la frontière chilienne.

Nous décidons de faire ce circuit en 2 jours, avec une étape à Upsallata, une ville à 2700m d’altitude dans une vallée sise entre la pré-cordillière et la cordillière des Andes. Par prudence, nous réservons un hôtel par téléphone. Nous faisons ensuite le tour des agences pour louer une voiture pour le lendemain.

Une fois les préparatifs des jours à venir terminés, nous poursuivons une visite tranquille de Mendoza. Le parc San Martin est un immense parc un peu à l’écart de la ville. Nous marchons à pied. Les arbres apportent une fraîcheur bienvenue, le soleil étant particulièrement chaud.

Nous allons jusqu’au parc zoologique malheureusement fermé le lundi (merci à l’accueil touristique du parc pour ne pas nous avoir prévenu). Nous pouvons tout de même apercevoir depuis la route des lamas, des chèvres cachemir, des maras, et un perroquet qui garde l’entrée du parc. Nous revenons en ville en bus.

Le soir, nous allons au restaurant « La Barra » et dégustons le meilleur steack de boeuf que nous ayons jamais mangé : la viande est tendre et goûteuse : un délice ! Impressionnant !


Plus de photos dans l'album Argentina - Mendoza

Nous rentrons à l’hôtel qui, malheureusement, n’aura plus de place lorsque nous reviendrons dans 2 jours de notre tour dans les Andes. Pour s’ « excuser », ils nous offrent une bouteille d’un vin argentin de 2003. Agréable geste, n’est-il pas ?

« Previous Next »

Laissez un commentaire