Yahoo! gives up quest for search dominance


 

Yahoo! vient d’annoncer – via une interview de son directeur financier – qu’il capitulait face à Google:

“We don’t think it’s reasonable to assume we’re going to gain a lot of share from Google. It’s not our goal to be No. 1 in Internet search. We would be very happy to maintain our market share.”

Whaou! Je trouve cette annonce à la fois empreinte de réalisme, à la fois inquiétante pour l’avenir de Yahoo! Search. J’ai découvert Yahoo! Search en 2005, et je le trouve plus innovant – voir My Web, Mindset, Y!Q … – que le search de Google, même si la pertinence des résultats est parfois discutable. Ces innovations montraient une volonté forte de concurrencer Google. Et maintenant, comment croire en Yahoo! dans le search? Comme le dit Steve Rubel dans son blog:

That’s it, I am no longer using Yahoo Search. I have no interest in using a product that the company doesn’t aspire to make best of breed. If search is no longer hip to Yahoo, then Yahoo Search is no longer hip with me.